Uncategorized

L’histoire du patin à glace

Les patins à tête nue, faits d’os de cheval ou de bœuf, que nous avons trouvés prédominants, ont été enlevés pour les mettre en métal. Ils souhaitent être des chaussures par une lame de métal aiguisée attachée par des lacets de cuir. Les patins sont des bottes en cuir le long d’une lame vissée sous la semelle. Le patinage en tant qu’agence de transport dès le 13ème siècle. Les Néerlandais se sont rendu compte que le patinage en place prépare leur vie plus facilement. C’est devenu une force de transport très répandue. Les hollandais se déplacent facilement contre un village à ajouter en patinant sur des rivières gelées ! il s’est soudainement répandu en Angleterre.

Article offert par : https://patin-glace.fr/

Antécédemment, il s’est répandu dans toute l’Europe et dans un seul pays. Le patinage devient un hobby, ce n’est que partout au 19ème siècle qu’il devient une distraction pour l’aristocratie européenne. Qui a intégré la dimension de la danse dans la direction de jusqu’à elle en 1860. Le plus petit club de patinage a été créé en 1865 à Paris. Rapidement toute l’aristocratie fut conquise par ce sport. Le patinage est finalement un sport reconnu, les compétitions cardinales de patinage artistique survivent aux compétitions organisées dans les années 1880. Les championnats précédents ont eu lieu 4 ans plus tard. La Fédération française des sports d’hiver et d’athlétisme est créée et, en 1942, la Fédération française des sports de glace est créée. C’est également à ce moment-là, dans l’ordre, que les figures principales du patinage ont été créées. Le saut antérieur a été effectué dans les années 1880 par le norvégien axel paulsen axel.

Au début du siècle. Le champion allemand Werner Rittberger a imaginé le nœud. Aussi bien que publié en tant que rittberger. Un Autrichien dont peu de choses sont nouvelles. Une fois, il a fait un saut contre son nom. Les compétitions sont permises pour les femmes, les premières compétitions de patinage artistique étant réservées aux hommes. Parmi les femmes ne sont pas autorisés à rivaliser parmi les exclusifs plus. C’est dans ce contexte que le patineur britannique magde syers a décidé de participer aux championnats de la terre de 1902 et a terminé 2e ! les premiers championnats féminins de la terre ont été créés en 1906 et les deux premières éditions ont été remportées par cette même patineuse. Le premier baron olympique des sports d’hiver, Pierre de Coubertin. Qui avait donné à ses contemporains le goût de l’occupation olympique. A l’origine, il ne s’agissait que de mettre en ordre que la compétition les sports dans l’ordre qu’ils prennent de la place dans un stade proche de l’athlétisme. C’était sous pression contre les scandinaves et il a donc accepté d’inclure le patinage artistique dans les disciplines olympiques. Ainsi, les premières compétitions olympiques de patinage artistique se poursuivent jusqu’aux Jeux olympiques d’été de Londres en 1908. Le Suédois Ulrich Salchow est devenu le champion olympique primitif de patinage artistique. Le patinage artistique a disparu, emportant les Jeux olympiques d’été pour protéger l’aventure nordique. Cela se tenait depuis 1883. Arrière multiplié les discussions au milieu de la coi. La COI a voté 45 voix contre 15 pour établir une pièce olympique froide. Depuis, encore une fois. Le patinage artistique s’est joint aux sports de glace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *